• La bruine

    Mon cœur balaie une épouvantable tempête,
    Et mon esprit est proche de la perdition.
    Le calme plat de la mer s'est sans sommation,
    Envolé laissant place à la grande déroute.

    Mon corps se noie dans les innombrables vagues,
    Et je sombre soudain dans un profond naufrage.
    En sentant la pluie tomber sur mon visage,
    Ma conscience est ailleurs je me couche et divague.

    J'ouvre les yeux et son visage m'éblouit,
    A sa beauté je m'émeus suis-je au paradis ?
    Je sens toujours la bruine s'abattre sur moi,
    Mais un sourire apparaît je suis en émoi.

    Je n'ai jamais vu une si grande merveille,
    Si bien qu’aujourd’hui elle hante mon sommeil.
    Un ange qui ne fait qu'envahir mes pensées,
    Je chante les louanges de cet être aimé.

    J'apprends à la connaitre j'en tombe amoureux,
    Je me prends à nous imaginer tous les deux.
    Malheureusement l'amour nous laisse sur Terre,
    Afin que nous enterrions tous nos espoirs.

    L'ondée est plus forte je me lève en sursaut,
    Son image disparaît petit à petit.
    Je sais que de ma vie elle n'en fait partie,
    Il ne me reste d'elle que quelques photos.

    Donner de l'amour mais ne pas en recevoir,
    Est un ressenti que l'on n'aime pas avoir.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 11:04

    Je me régale vraiment avec vos écrits... Je guetterai, c'est sûr, les prochains.

      • Lundi 31 Octobre 2016 à 00:30

        Merci beaucoup vagamonde, je suis très touché par tous tes commentaires positifs

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :