• A la recherche d'une muse

    " A la recherche d'une muse " est le 4ème recueil personnel.

    Il est publié avec la maison d'édition Edilivre.

     

    A la recherche d'une muse

     

    Ce recueil très personnel explique les différents sentiments liés à l'amour et à l'existence d'une muse.

    A la recherche d'une muse

  • Composition florale

     

     Telle une rose je t'ai blessée,
    Quand de moi tu t'es approchée.
    Je t'envoie ce bouquet de fleurs,
    Pour que tu oublies tes malheurs.
    Comme leur piquant je suis éphémère,
    Et je brûle dans les flammes de l'enfer,

    En succombant à la passion,

    Que j’ai pour toi sans raison.

     

    Telle une fleur grandissant de jour en jour,

    Resplendissante de beauté,

    Tu te développes à ses côtés,

    Et t’épanouis grâce à son amour.

     

    Je voyais notre relation, tels des magnolias.

    Cette fleur synonyme de fidélité,

    Démontrait l’amour que j’avais pour toi,

    Depuis ces nombreuses années.

     

    J’aurais voulu t’ouvrir une tulipe,

    Comme gage de promesse pour l’avenir.

    Tous deux formions une belle équipe,

    Avec une famille comme point de mire.

     

    Symbole de perfection au Japon,

    Tu étais mon beau camélia.

    Mais il semblerait que je ne l’étais pas,

    Puisque tu as pris une autre direction.

     

    Aujourd’hui je retrouve dans mes mains,

    Un bouquet entier de chrysanthèmes,

    Équivalant à prononcer la fin,

    Des jours où je te disais « je t’aime »


    1 commentaire
  • En moi tu es arrivée comme une fleur,
    Créant dans mon cœur une vague de bonheur.
    Je n’avais encor’ jamais ressenti cela,
    Mais en pensant à toi je suis rempli d’émoi.

    Tirant la quintessence des mots de mon âme,
    Tu vis en moi éternelle comme une flamme.
    Tu m’as présenté le monde d’un œil nouveau,
    Je vois désormais ce qu’il y a de plus beau.

    Vous devez vous demander qui est cette femme,
    Poussant un homme à écrire une cantilène.
    Je m’en vais vous l’avouer qu’à cela ne tienne,
    Ne soyez pas déçus ce n’est pas une dame.


    C’est une déclaration pétrie d’amour,
    Faite à celle qui m’accompagne tous les jours.
    Elle m’a touché au cœur comme la maladie,
    Et c’est en son nom que j’écris : la poésie.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique